Nouveau projet en route ! Le projet européen NECME // New project is coming ! The european project NECME

A l’image d’un grand nombre de nos activité actuelle , notre performante équipe de volontaires c’est de nouveau retrouvé au cœur d’une intervention auprès d’une classe de lycéen de Pascani, ou leur était exposé le principal sujet du projet NECME : les migrations. Les volontaires cette fois reléguée au rôle secondaires purent cependant , après avoir décrypter un maximum d’informations en langue roumaine, s’exprimer par rapport a leur expériences qui peut aussi être qualifier de migrations. A travers l’Europe nous voyageons pour y découvrir ces différents aspects, cultures , modes de vie , paysages , économie , perceptions du monde , problèmes … Et comme tous les migrants, même si notre but n’est pas de nous installer dans une terre actuellement plus accueillantes, nous avons a nous acclimater, à prendre le rythme, à nous insérer dans ce nouveau contexte nous réservant de nombreuses nouvelle expériences. Si des humains migrent par nécessité , nous le faisons par plaisir , et il est agréable de se sentir accueillis a bras ouvert pour toujours plus d’échanges sur les réalités du monde.

De Julien : « En direct de l’aéroport de Bucarest, prêt pour aller à fond dans le projet NECME, direction Porto ! A très vite pour de bonnes nouvelles. Love »

Julien, Octave, Inès


Like a lot of our current activities, our efficient team of volunteers is once again at the heart of an intervention with a class of Pascani’s high school students, where they were introduced the principal subject of the NECME project : migrations.

The volunteers were, for once, more of a secondary role, but they were able to express themselves about their own experiences on migrations, after trying to figure out a maximum of informations in romanian. Across all of Europe, we travel in order to discover all of those differents cultures, way of life, landscapes, economy, point of view on the world, problemes… And, like all migrants, even if our goal is not to settle on a land that is more welcoming, we have to acclimate ourselves, to follow the rhtythm, to put ourselves in this new context that will surprise us with loads of new experiences. If people migrate by necessity, we do it for pleasure, and it’s nice to feel very welcomed, so there will be more exchange on world realities.

From Julien « Live from Bucharest’s airport, ready to go all the way for the NECME project, en route for Porto ! See you soon with great news ! Love »

Julien, Octave, Inès

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s